"On ne peut vivre qu’en dominant ses peurs, pas en refusant le risque d’avoir peur."

Nicolas Hulot

EMDR et Dissociation

Une formation incontournable à partager avec vous en 2013 !

FORMATION EMDR ET TROUBLES DISSOCIATIFS

avec Eva Zimmermann, Olivier Piedfort-Marin et Hélène Dellucci

Le diagnostic et le traitement de personnes ayant vécu des traumatismes chroniques sévères ou des négligences graves dans l’enfance et l’adolescence sont difficiles et complexes. Cette complexité n’est pas toujours évidente dans la thérapie et peut mener à des impasses dans le traitement, des difficultés de planification ou encore à des réactions contre-transférentielles problématiques. Parmi les séquelles de traumatisation chronique dans l’enfance et l’adolescence, on compte en particulier le trouble dissociatif de l’identité (anciennement trouble de personnalité multiple), le trouble de dépersonnalisation/déréalisation, le trouble de conversion, l’amnésie dissociative, la fugue dissociative, le trouble dissociatif du mouvement et de la sensation, l’ESPT complexe, le trouble de personnalité borderline d’origine traumatique. Les troubles dissociatifs non spécifiés sont les plus fréquents selon les spécialistes mais encore mal définis dans le DSM-IV alors qu’ils sont très invalidants.
Nous proposons d’aborder la complexité des traumatismes chroniques du point de vue de la théorie de la dissociation structurelle de la personnalité (van der Hart, Nijenhuis & Steele, 2006).

Selon cette théorie, la traumatisation complexe amène à une séparation (dissociation) de la personnalité en plusieurs parties, ayant des fonctions psychologiques très différentes. Si certaines s’engagent dans des tâches de la vie quotidienne et cherchent à paraître tout à fait normales, d’autres restent fixées dans des souvenirs traumatiques, ce qui explique les symptômes des patients : flashback, cauchemars, réactions de figement, de fuite ou d’agression, sensations physiques, émotions ou pensées qui sont autant de reviviscences traumatiques, dialogues internes, etc.
Ainsi la personne oscille entre une partie adaptée au quotidien ou apparemment normale et des parties luttant avec les séquelles des traumatismes subis, que la première partie évite.

Si certains patients peuvent ainsi vivre dans une apparente normalité, soit des phases de vie assez longues, soit par intermittence, ils peuvent présenter des symptômes soit discrets soit très invalidants dont ils peuvent ne pas comprendre l’origine, ou en comprendre l’origine traumatique mais sans l’intégrer.
La théorie de la dissociation structurelle propose un modèle de compréhension de ces différents troubles et un traitement qui suit le modèle en trois phases de Pierre Janet (1898, 1909) : stabilisation et réduction des symptômes, travail sur les traumas, intégration. Il s’agit d’une approche thérapeutique intégrative, se basant sur les travaux de Janet enrichi des théories de l’émotion, de l’apprentissage, des recherches sur la psychobiologie du trauma et sur l’attachement.
Pour les thérapeutes travaillant avec l’EMDR, le modèle de Janet est bien connu : le traitement des expériences traumatiques est seulement possible après une stabilisation suffisante. Des séances durant lesquelles le patient retraite des souvenirs traumatiques avec l’aide de la stimulation bilatérale sont souvent alternées avec des moments de restabilisation, et des moments d’intégration, dans lesquels le processus thérapeutique se concentre sur le fait de donner du sens, et sur les effets du retraitement de l’information sur la vie de la personne.

Dans la première partie de la formation de base, le protocole de base et son application pour le trauma simple est enseigné. Dans la deuxième partie, les participants apprennent les adaptations du protocole EMDR pour le trauma complexe. Les participants reçoivent au même temps le message que le traitement des troubles dissociatifs demande une formation spécialisée. Puisque les réactions dissociatives et le trauma sont fort liées, il est inévitable que les thérapeutes EMDR se retrouvent confronté, à un moment ou un autre, avec la question de savoir comment traiter les réactions dissociatives en EMDR.
La formation que nous proposons essaie d’offrir des réponses et d’élargir les choix thérapeutiques possibles. Comprendre les différentes formes de dissociations, et surtout obtenir des outils pratiques pour gérer cette problématique, constitue la base de cette formation.

Intervenants : Eva Zimmerman, Olivier Piedfort-Marin, Hélène Dellucci
Eva Zimmermann, psychologue-psychothérapeute FSP à Fribourg. Formatrice agréée EMDR Europe. Co-directrice de la cellule accueil psychologique de l’Orcaf (Organisation Catastrophe Fribourg) et responsable du groupe des psychologues de la Direction du Développement et de la Coopération (Confédération). Responsable des projets humanitaires EMDR en Afrique.
Olivier Piedfort-Marin, psychologue-psychothérapeute FSP à Lausanne, superviseur TCC et EMDR.
Hélène Dellucci, psychologue, thérapeute familiale et consultante EMDR Europe. Cabinet privé à Lyon et à Saint Etienne. Superviseur pour des thérapeutes et des équipes en institution, formatrice à la psychotraumatologie dans le contexte des thérapies familiales et des approches centrées compétences. Intervenant dans différents projets humanitaires, actuellement en Asie du Sud Est, à Haïti et en Inde.

Programme
Programme donné sous réserve de modification :
Module 1 : 8 et 9 mars 2013 (Olivier Piedfort-Marin)
Présentation de la théorie de la dissociation structurelle ; conduire un entretien diagnostic selon cette approche ; diagnostic différentiel. Présentation des outils de screening et de diagnostic.
Module 2 : 26 et 27 avril 2013 (Eva Zimmermann)
Les différentes phases du traitement. La théorie des tendances à l’action de Janet. Phase 1 de réduction des symptômes et de stabilisation tenant compte de la dissociation structurelle.
Module 3 : 14 et 15 juin 2013 (Olivier Piedfort-Marin)
Phase 2 de retraitement et intégration des souvenirs traumatiques. Approfondissement de la relation thérapeutique. Présentation des outils thérapeutiques spécifiques permettant l’intégration très progressive des souvenirs traumatiques.
Module 4 : 18 et 19 octobre 2013 (Eva Zimmermann)
Phase 3 : traitement de la phobie de l’intimité et du changement. Comment amener le patient à quitter un fonctionnement dysfonctionnel pour oser s’engager dans des relations sociales mieux équilibrées et des comportements plus adaptés mais nécessitant une exploration de l’inconnu.
Module 5 : 13 et 14 décembre 2013 (Hélène Dellucci)
Comprendre les troubles dissociatifs à travers le modèle TAI. Comprendre et hiérarchiser les interventions thérapeutiques et les techniques de (re)stabilisation. Apprendre des techniques de tissage appropriés en fonction de la symptomatologie dissociative : les tissages cognitifs, les tissages corporels, les tissages affectifs. Evaluer l’efficacité des tissages réussis, et techniques d’ajustement. Apprendre comment éviter une déstabilisation iatrogène au traitement EMDR ?

Méthodologie / Moyens pédagogiques
• Présentation théorique
• Demonstrations vidéo
• Discussions en groupe
• Jeux de rôles
• Pratiques en petits groupes

Publics / Pré requis
Thérapeutes qui ont suivi les deux parties de la formation de base en EMDR : le protocole EMDR standard et le plan de ciblage sont supposés acquis

Langue
La formation sera présenté en Français avec une traduction simultanée en Néerlandais.

Crédits de formation continue
Cette formation est reconnue par le comité accréditation et réaccréditation de l’asbl EMDR-Belgique. Le nombre de crédits encore à déterminer.

Durée et horaires
Durée : 5 modules de deux jours – 70 heures
Horaires
donnés sous réserve de modification.
o Accueil et enregistrement : le vendredi de 8h30 à 9h00
o Vendredi : 9h00 à 13h00 (avec une pause de 30 mn) et de 14h30 à 18h00 (avec une pause de 30 mn).
o Samedi : de 8h30 à 12h30 (avec une pause de 30 mn) et de 13h30 à 17h00 (avec une pause de 30 mn).

Lieu  
La formation est organisée à Alost aux Salons Carlton.
Adresse : Zonnestraat 32-34, 9300 Alost

Modalités d’inscription sur http://emdrworkshops.be/?page_id=124


      

Articles les plus vus

Formations en Thérapie Brève

CENTRE D’INTERVENTION ET DE COMMUNICATION SYSTEMIQUE ET STRATEGIQUE Activités du CICSeS : Thérapies, supervisions, coaching et formations. Un centre de formation en Thérapie Brève incontournable, reconnu par le MRI de Palo Alto ! ÉCOLOGIE DE L’ESPRIT Formation en Thérapie Brève en Belgique, au (...)

lire la suite

Contact et Rendez-vous

Vous souhaitez prendre un premier rendez-vous ? Les consultations ont lieu à Bruxelles, au centre médical "Lindenhof" à Woluwé Saint-Lambert, et dans un centre de santé mentale et planning familial à Ixelles, la "Free Clinic". Elles se font uniquement sur rendez-vous, au numéro de GSM : (...)

lire la suite

cycle de 3 ateliers d’échanges centrés sur les solutions

lire la suite

S'inscrire à la newsletter

Espace Membres

Pas encore membre ?

Pascal Dereau

Logo Facebook Logo Twitter Logo Mail

Actualités

10 - 07 - 19

Aide-mémoire - EMDR - en 46 fiches

Aide-mémoire - EMDR - en 46 fiches Un livre de Cyril Tarquinio, Marie-Jo Brennstuhl, Hélène Dellucci, Martine Iracane-Coste, Jeanny Ann Rydberg, Michel Silvestre , Pascale Tarquinio, Eva (...)

lire la suite

19 - 06 - 19

Décès de Francine Shapiro

There are no words to express our deep and heartfelt sorrow with the loss of Dr. Francine Shapiro, the originator and developer of EMDR therapy. The world has lost a distinguished and decorated (...)

lire la suite

voir toutes les news

Agenda

août 2019 :

juillet 2019 | septembre 2019

voir tous les événements

Réalisation graphique : Trinome  |  Réalisation : Vertige  |  Plan du site